Aliou Cissé : « Si on gagne la Can, j’enlève… »

C’est devenu un classique à l’approche des grandes compétitions. Journalistes, joueurs, consultants, techniciens, entre autres acteurs publics se livrent à des paris osés. Le sélectionneur national, Aliou Cissé, s’est plié à l’exercice sur le chemin de la Can-2017 à laquelle prennent part les Lions. « Si on gagne, l’enlève mes rastas. Je le promets (éclats de rires) », s’est-il engagé. Le patron de la Tanière a confié que d’aucuns le poussent à se raser la tête pour être à la page dans le monde du football professionnel où les coaches à l’image lisse, aseptisée, à la façon Pep Guardiola, sont tendance.

« Je suis bien avec, assume Aliou Cissé. C’est vrai que certains disent que ça ne fait pas trop professionnel, que pour être un entraineur de haut niveau, il faut avoir la tête rasée, il faut être bien sapé. Moi, je dis non ! Parce qu’au-delà du football, il y a l’homme, il y a la vie. » À ceux qui ne veulent plus voir les dreadlocks de Cissé, il ne reste plus alors qu’à prier pour que les Lions remportent la Can. Les parents du sélectionneur qui, selon l’intéressé, ne goûtent pas les rastas de leur enfant, devraient être les premiers à croiser les bras. (Source : Sud Quotidien)

 

Auteur: Seneweb

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Inline
Inline