Ces 11 types de taximen qu’on a tous rencontrés

Boul sonneu, on ne peut pas vivre dans Dakar, sans rencontrer ces types de taximen

  1. Le taximan boy Jump :

A la pointe de la mode « djeuns », beug bok par force et qui écoute du Booba ou Drake, gnom Beyoncé aki Wizkid. Il utilise les dernières nouveautés en matière de langue (gnom nékhance aki xana xeum)

  1. Taxi centre d’appel :

Il a mis sa conversation téléphonique en pause le temps du wakhalé, a accepté le prix qu’on lui a donné parce que concentré sur sa discussion, et qui reste accroché à son téléphone toute la course durant. Bonjour, la conduite imprudente !

  1. Taxi 2.0 :

Voiture propre et parfum d’ambiance, tout est fait pour mettre le client à l’aise, le volume de la radio n’est pas fort, s’il fait trop chaud, le taxi est climatisé, on se croirait même dans un taxi Uber. Il trouvera toujours un moyen de faire savoir, l’air de rien, qu’il est taxi que pour un moment le temps de trouver un boulot de chauffeur et qu’il accepte d’être privatisé pour un mois ou une semaine. Ne surtout pas oublier la carte de visite qu’il te donnera en te rendant ta monnaie.

  1. Taximan vampire :

Ne travaille que de nuit, les yeux rouges, le visage renfrogné, on dirait qu’il vient à peine de se réveiller. Il ressemble au taximan toxico même s’il ne carbure qu’au café.

  1. Taxi toxico :

N’est rencontré que par ceux qui sortent la nuit, ne traine que dans les coins avec possibilité d’acheter de l’alcool très rapidement. Il a toujours une canette de bière à porter de main et le regard dans le vide, prix boko diokh mouni la yéggal, conduit comme un forcené et so moytou woul sakh, la voiture finira dans un trou. (mes compagnons de la nuit, delen len calculer quand vous sortez des clubs)

  1. Taxi religieux :

Chants religieux à fond dans la voiture, Ay bo dioumé ba wakhko mou wagni, xoullo bi commencer.

  1. Taxi politologue et sociologue

Rfm, rfi wala sud fm lay deglou, commente et donne son avis sur tout et sait tout, gouverne à la place du gouvernant et mo gueuna xam Président de la République lane moy ligueyam. Il a un doctorat en science de la sociologie de banc diakhlé et de gouvernance de rue.

  1. Taxi donneur de leçons

A peine tu poses tes fesses sur la banquette qu’il commence : « Mane xaley you djiguen yi dagn ma diakhal, sen sollou yi dara bakhatou si légui, xollal ma thiolign gui rek ? Motakh beneuh goor takatoul djiguenou ndakarou, deuk bi rek nga meune amé kou bakh ». C’est le petit frère du taximan politologue.

  1. Taxi membre de gang organisé 

Il aura toujours l’air suspicieux, il regarde un peu partout melni kou réra beneuh affaire bou important, dou dara membres gangs bi ley set. Il n’emprunte pas le bon chemin et se permettra de te dire qu’il a pris un soi-disant raccourci (dey feneuh, ses complices vous attendent juste au bout de la rue)

  1. Taximan serial dokhaneur 

Toute femme qui entre dans son taxi il a essayé de draguer. Il trouvera toujours un moyen d’avoir ton numéro, te dira qu’il cherche une femme et qu’il est fatigué du célibat (surtout avec ce froid de ndakarou).

  1. Taximan impoli, qui se croit le Roi du monde 

Xamadi, meunoul wakh, xamoul louy qualité de service, « amouma wéthit deh » « nga outiko » lolou la xam, et conduit comme il veut tout en rouspétant contre ceux qui respectent le code de la route. Que Dieu préserve Tout usager de ce genre de taximen. Amen

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Inline
Inline