Khalifa Sall, c’est 66 milliards

Le budget de la Ville de Dakar, pour 2017, a été arrêté hier, mardi 10 janvier, à 66 milliards de francs CFA. Près des deux tiers du montant (40 milliards) sont destinés au fonctionnement tandis que le reste est affecté à l’investissement.

Cette cagnotte inquiète les conseillers appartenant à la mouvance présidentielle. Ces derniers craignent que le maire de la capitale, Khalifa Sall, s’en serve pour battre campagne lors des prochaines législatives.

Les conseillers de l’opposition au conseil municipal de Dakar fondent leurs inquiétudes sur le caractère « flou » de certaines rubriques. Leur attention est surtout attirée par les 500 millions affectés à la communication de l’institution, les 100 millions pour les « dépenses de prestige » comme les voyages, les 850 millions destinés à l’appui aux indigents et les 350 millions de la rubrique « Divers ». Près de deux milliards au total.

Pour le conseiller Apr Ibrahima Sall, il ne fait aucun doute, Khalifa Sall s’est taillé un « budget de campagne ». Faux, rétorque le maire de Dakar. Qui assure que pour financer sa campagne pour les législatives, il ne touchera pas aux fonds de sa municipalité, qu’il trouvera ses propres moyens financiers.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Inline
Inline