Sira Sissokho, ex-mannequin : «Je suis devenue voilée après avoir lu la sourate 33 du Saint Coran»

MA RELIGION À MOI : «C’est en 2012 que j’ai pris la décision de me concentrer sur la religion. Connaître la Sunna, la Charia et les préceptes de l’Islam. C’est en lisant le Saint Coran que j’ai commencé à avoir peur de ce que disent les versets. J’ai une philosophie. A titre d’exemple : les gens me disaient qu’une femme doit se voiler, je me demandais pour quelle raison, je ne comprenais pas. Moi tout ce que je ne comprends pas, je ne m’y attarde pas. Lorsque je suis arrivée à la sourate 33 (Al-Ahzaab, les coalisés) où Dieu disait au Prophète : «Dis à toutes les femmes musulmanes et à tes femmes de se voiler pour cacher leurs parties intimes… C’est comme ça que les femmes sont plus respectées.» j’ai tiqué. Cette recommandation vient directement de Dieu, qui nous a tout donné pour bien vivre. Un jour, après être restée presque 06 mois à me préparer pour cette nouvelle vie, depuis la France où j’étais, j’ai appelé mes parents et ma copine pour leur annoncer que j’avais commencé à porter le voile. Au départ, ils ne me croyaient pas, je ne savais pas ce qui me poussait à le faire, parce que c’est venu naturellement. Alors que j’étais très sollicitée par des maisons de mode très connues au niveau international. Des stylistes et photographes, tout ce beau monde me sollicitait pour avoir de l’exclusivité. C’est à ce moment que j’ai tout abandonné pour me consacrer à la religion. Présentement, j’ai tout abandonné, tout ce qui est en rapport avec le mannequinat, les défilés de mode, j’ai tout laissé tomber. Quelle que soit la somme qu’on me proposera, je ne reviendrai pas. Depuis que j’ai quitté le métier, je me suis complètement déconnectée. Il y a des gens qui disent que je me voile pour la forme. C’est normal, ils le disent depuis longtemps. Moi, c’est Dieu qui m’intéresse. Suivre ce que la religion m’a prescrit. Le reste, je n’en tiens même pas compte.»

MON HISTOIRE: «J’ai eu une enfance un peu déréglée, parce que mes parents se sont séparés. Je vivais avec mon papa. En faisant les défilés de mode, je respectais les cinq prières. Je prie tous les jours avant de me coucher.

J’ai très tôt abandonné l’école. Je ne faisais rien et un jour, une amie qui faisait des cours d’informatique m’a proposé d’en faire autant. Une demande que j’ai acceptée. Elle m’emmenait suivre les cours, histoire d’avoir un métier. Par la suite, j’ai fait du secrétariat. C’est un boulot qui ne m’enchantait pas. C’est par la suite que des gens m’ont proposé de faire d’investir le domaine de la mode. Je me suis dit : pourquoi pas ? C’est ainsi que je me suis lancée. J’ai commencé d’abord par des cours auprès de You Diagne. Un jour, j’ai rencontré un Roumain, qui m’a promis de me soutenir, j’avais 19 ans. L’occasion faisant le larron, avec les souffrances que je vivais ici, je me suis dit qu’il était temps que je me lance. J’ai saisi l’occasion pour m’envoler vers la Roumanie. Les amis, les parents et autres connaissances, me l’ont déconseillé, en vain. Ce Roumain est devenu mon agent. Il m’emmenait défiler dans les cérémonies. C’est comme ça que je suis devenue mannequin. A mon retour au Sénégal, j’ai fait Dakar fashion, Sira vision, pratiquement tous les défilés. Porter sexy, ne veut pas dire que tu es sexy. Tu peux porter quelque chose de sexy pour défiler, vendre un produit ou une tenue. Là, on est obligé de l’être. Mais cela ne veut pas dire que la personne est sexy, loin de là…»

CONSEIL À MES SŒURS : «Je conseille aux femmes qui veulent se voiler, d’aller étudier d’abord avant de le faire, parce que c’est cela le plus important. Surtout celles qui veulent se voiler grâce à moi, je leur demande de le faire pour l’amour de Dieu, pas par suivisme. Celles qui pensent que le voile, c’est la tendance, je leur dis que c’est une prescription divine qui transcende ces histoires de tendances.

7 commentaires

  1. Bravo! Que Dieu TOUT PUISSANT exauce toutes tes bonne prieres Amine Ya Rabi

  2. Macha ALLAH que DIEU t’assiste ma sœur c’est une histoire très émouvante.

  3. Dieu merci tu ya bien fait ma soeur que dieu te aide

  4. dieu avec toi bravo

  5. alhamdoulilah soxna si tooyal gua sama xoll bilahi yall nala borom bi naguoul djegeul la defall ko djoulite yepp amiiine bnn continuation machallah

  6. Alhamdulillah, K’Allah vous assiste et vous maintienne en son droit chemin… Amiine

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Inline
Inline