Torturée en Arabie Saoudite par son patron, puis libérée, une jeune Sénégalaise raconte son calvaire…

En marge d’une rencontre organisée, aujourd’hui, par Amnesty International, en partenariat avec l’Institut des droits de l’Homme et de la paix (IDHP), une jeune sénégalaise dénommée A. Cissé a ému, plus d’un, avec son récit poignant. C’est une histoire bien triste que la jeune dame âgée d’une trentaine d’années, a narré à l’assistance.

« Je faisais partie de ce groupe de fille convoyée en Arabie Saoudite, espérant y trouver des lendemains meilleurs. A mon arrivée, ma vie a chamboulée. Entre torture et insulte, mon patron ne se gênait jamais à m’infliger les pires supplices. Quand j’ai décidé de m’enfuir, je suis tombée sur des policiers qui m’ont arrêté, car parait-il, les femmes n’ont pas le droit de circuler seule dans ce pays… Mon patron est venu me récupérer et mon calvaire a recommencé », a-t-elle raconté, avec une voix tremblante.

Avant de poursuivre: « Avec l’aide d’une bonne volonté qui connaissait mieux que moi le pays, mon patron m’a finalement libéré. Mais, avant de quitter le pays, j’ai subi une injection. Depuis cette injection dont j’ignore le pourquoi, j’ai toujours des problèmes de santé ».
LERAL

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Inline
Inline